Ce blog ne prétend rien d'autre que d'être une suite d'articles sans liens ni thématiques particulières. Il fait part de la vision d'un expatrié sur ce merveilleux pays qui l'a accueilli, essayant d'en donner une image diffèrente des clichés qu'en ont souvent ceux qui le méconnaisse. Il cherche aussi à temoigner d'une expérience personnelle qui prouve que le bonheur n'est pas une chimère...

7 oct. 2014

L’ébola arrive en Europe

L'ebola menace l'europe
L'ébola sera-t-elle notre peste du XXIeme siècle?

Une des aide-infirmières qui était au chevet du missionnaire espagnol infecté de l'ébola, (et décédé il y a une semaine) a été infectée à son tour.


C'est le premier cas de contagion de cette grave maladie sur le territoire espagnol et européen.
Elle est actuellement soignée dans le même hôpital de Madrid et son état est pour le moment stable. Elle profitera du sang d'une religieuse infectée avec le missionnaire qui a survécu à la maladie, ce qui pourrait l'aider à guérir. Ce sang est malheureusement arrivé un jour trop tard pour être administré au missionnaire mourant.
La polémique est lancée sur le respect du protocole : Des manifestations du personnel hospitalier ont eu lieu aujourd'hui demandant la démission de la ministre de la Santé Ana Mato (Plus ou moins mouillée dans une affaire de corruption avec son mari). Les syndicats reprochent le manque de formation du personnel pour traiter et se sécuriser contre cette maladie hautement contagieuse (une demi-heure de cours seulement) et des vêtements de protection non-conformes. 
Ce qui est un comble, c'est que l'infirmière en question, une fois son service terminé, est parti en congés sans aucune quarantaine ou minimum de suivi. Prise de fièvres au bout de quelques jours, elle est allée voir le médecin qui n'a pas réagit alors qu'elle lui a annoncé tout de suite qu'elle avait été en contact avec un patient infecté d'ébola. Ce n'est que plusieurs jours plus tard, quand son état a empiré, que le test sur l'ébola a été effectué. Entre-temps, elle a aurait pu infecter d'autres personnes. Pour le moment, une seul personne est en observation mais il se pourrait qu'il y ait une cinquantaine de personnes à risque.

Rapatriement, deux poids, deux mesures?

C'est toute une chaîne d'incompétence, certainement due comme toujours au fait que des postes importants sont attribués non au mérite, mais à l'appartenance au parti au pouvoir, qui une fois encore entraîne des conséquences imprévisibles.
Le rapatriement en Espagne de deux missionnaires infectés par l'ébola font l'objet de polémiques.
Pour son coût d'abord: 700.000 euros chacun. Mais la vie d'un homme a-t-elle un prix? je crois personnellement que non. Mais certaines voix s'élèvent pour dire que l'effort financier a été fait parce qu'il s'agissait  de personnes de l'église et que le rapatriement n'aurait peut-être pas eu lieu s'il s'était s'agit de membres d'une ONG laïque. Le fait que le gouvernement ait refusé de s'occuper ou au moins d'aider au rapatriement d'un spéléologue blessé au fond d'une grotte péruvienne pourrait leur donner raison.
Ensuite, parce qu'ils auraient pu être traités par une équipe compétente envoyée sur place, ou encore, comme commenté ironiquement ce matin à la radio, traités par un hôpital militaire de campagne sur un des aéroports espagnols vides construits par certains amis du parti de la ministre, et ceci afin de tenir isoler le malade et le personnel.

Encore una chapuza.

Car il semble que de nombreuses personnes de différents hôpitaux se soient approchés du missionnaire malade, travaillant à ses cotés une journée, et retournant le lendemain, comme si rien n'était, dans leur service. Si nous en restons à quelques infectés, cela relèvera du miracle (pour les uns) ou de la chance (pour les autres). Affaire à suivre donc...Mais de pas trop près. Contagion oblige.

Espérons que l'épidémie sera éradiquée rapidement, car les funestes désirs de Jean-Marie Le Pen risqueraient de s'accomplir, entraînant effectivement une baisse de  la population mondiale. Mais en continuant par l'Europe, après  avoir commencé par l'Afrique.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...